augmenter sa concentration avec la technique pomodoro
CONCENTRATION

Augmenter sa concentration avec la technique pomodoro

➡️ Vous connaissez la technique pomodoro ?

La Technique du Pomodoro

Dans cet article, on parle concentration. Pas toujours facile de rester concentrée quand le monde autour de toi tourne à 100 à l’heure. Hyperconnexion, réseaux sociaux, stress, anxiété nous empêchent de rester focus sur une tâche.

C’est fou le temps que l’on peut perdre à se laisser distraire par un sms, un mail, un appel ou encore une personne qui passe devant notre bureau. Nous perdons le temps liée à la distraction mais également le temps pour se remettre à sa tâche. Si on multiplie ce temps perdu par 30 (nombre de distractions dans une journée), c’est certain, la TO DO LIST quotidienne aurait pu être achevée. J’en parlais déjà dans un précédent article.

Puis j’ai entendu parler de la technique Pomodoro et comme je suis une bonne sceptique, j’ai testé pour voir si j’approuvais. C’est de ça dont je vais te parler aujourd’hui :

  1. C’est quoi la technique pomodoro ?
  2. Mais aussi comment je l’utilise !

Bonne Lecture 🤓

C’est quoi la technique Pomodoro ?

Qui a inventé la technique Pomodoro ?

La technique Pomodoro a été inventée par Francesco Cirillo à la fin des années 80. Pomodoro signifie “tomate” en italien. C’est le nom que cet auteur a décidé de donner à sa méthode en référence au fameux minuteur de cuisine en forme de tomate.

La Technique pomodoro

 

 La technique Pomodoro nécessite un minuteur

Cette méthode consiste en l’utilisation d’un minuteur. Ce minuteur est programmé sur 25 minutes et chaque période de travail est séparée par de courtes pauses.

Voici les 5 étapes proposées par la méthode :

  • Tu décides de ta tâche à effectuer
  • Puis, tu règles le minuteur sur  25 minutes
  • Tu fais une pause de 5 minutes
  • Et enfin, tous les 4 pomodori, tu prends une pause un peu plus long (15-30 minutes).

Au lieu de travailler plusieurs heures d’affilées, cette méthode te propose de structurer ton temps de travail en intervalles plus courts, encadrés de petites pauses. Un objectif de la technique est de réduire l’impact des interruptions pendant la réalisation d’une tâche. Un pomodoro est donc indivisible. Si tu es interrompu, tu dois reporter l’autre tâche (en la notant, la planifiant et la reportant). Si tu ne peux pas la reporter, le pomodoro doit être abandonné et tu devras reprendre l’entièreté du cycle (les 4 pomodori).

Un exemple de la technique Pomodoro

CycleTemps(min)Pomodoro
125 minutesTâche
25 minutesPause
325 minutesTâche
45 minutesPause
525 minutesTâche
615 minutesGrande pause

Comment j’utilise la technique pomodoro ?

Mon test et les limites de la technique du Pomodoro

J’ai testé la technique Pomodoro en 2014, lorsque je travaillais en cabinet d’avocats et que je me laissais distraire par le téléphone, mes mails et les collègues passant devant mon bureau. J’utilisais même des boules quiès pour m’isoler du bruit et être plus concentrée (même si j’étais dans un bureau seule…on aurait dit une toquée 😅).

J’ai beaucoup apprécié la technique mais j’ai aussi vu les limites qui m’empêchaient de respecter la méthode à la lettre.

Les avantages

C’est indéniable, avec la technique du pomodoro, j’ai augmenté ma concentration. Boule quiès, minuteur à la main, mes tâches s’effectuaient plus rapidement et plus efficacement.

Les limites

  1. Il n’est pas toujours simple de s’isoler complètement du monde extérieur. Quand je travaillais en cabinet d’avocats, difficile de refuser les appels quand on est présente dans son bureau (les horaires de bureau étant faits pour être à la disposition de nos clients).
  2. J’ai trouvé compliqué de se brider à 25 minutes et de faire une pause de 5 minutes lorsque mon cerveau était parti pour rester concentré plus longtemps. Cela doit dépendre des personnes mais personnellement, j’aime bien être concentrée sur une tâche lourde a minima pendant 1 heures sinon je me sens coupée dans mon élan.
  3. Idem pour les cycles réguliers. Les 3 pauses de 5 minutes finissaient souvent par “je suis motivée donc je continue à répondre à des mails entre deux” et ne ressemblaient donc pas à des vrais pauses. L’intérêt de la méthode étant de faire des pauses de 5 minutes pour s’aérer l’esprit et revenir à ses tâches le cerveau frais.

Ma variante du Pomodoro

Organiser sa journée

“Il faut être réalise dans votre planification, c’est hyper important”

J’établis toujours la veille mes tâches du lendemain en prenant environ 5 minutes de mon temps pour construire ma to do list.

Ensuite, j’identifie le nombre de tâches qui vont me demander la plus grande concentration. Ainsi que le temps que nécessite chaque tâche.

Exemple :

  • J’identifie dans ma TO DO LIST quotidienne que faire un contrat de travail et rédiger mon article de la semaine sont les tâches qui vont me demander la plus grande concentration
  • Rédiger un contrat de travail me prend environ 1 heure
  • Rédiger un article me prend environ 2 heures.

En plus d’être des tâches nécessitant une grande concentration, ce sont également mes tâches prioritaires de la journée. Je vais donc commencer par ces tâches le matin et garder la méthode du pomodoro pour le matin. L’après-midi étant réservée pour des tâches nécessitant un peu moins de vigilance et de créativité.

Je ne ferai donc pas 3 heures d’affiliée mais organiserai mon temps de la manière suivante :

Pomodoro n°1 : Rédaction du contrat de travail ( 1 heure au terme de laquelle la tâche doit être finalisée)

Pause de 10/15 minutes pour faire du yoga, me faire un thé ou lire.

Pomodoro n°2 : Rédaction de l’article (1 heure)

Pause de 10/15 minutes pour prendre ma douche, prendre l’air, faire mon lit ou boire un verre d’eau.

Pomodoro n°3 : Rédaction de l’article (1 heure au terme de laquelle la tâche doit être finalisée)

Pause de 30 minutes ou pause déjeuner.

Ma matinée est donc quasiment terminée mais j’aurai effectué mes actions prioritaires du jour. Il faut être réaliste dans votre planification, c’est hyper important.

S’isoler au maximum des distractions

Une fois les pomodoro fixées à l’avance, je mets mon portable en mode avion, mets mon casque sur mes oreilles ou mes boules quiès, ferme ma boite mail et toutes les autres fenêtres inutiles. Je n’utilise pas de minuteur mais l’alarme de mon téléphone portable (qui sonne malgré le mode avion).

Si tu travailles dans un bureau ou que tu as des collègues, préviens tes collègues, et ferme la porte de ton bureau.

En bref, retire toute source de distraction qui compromettrait ta  concentration ! 

Faire une pause entre les pomodoro

S’aérer, marcher, prendre un verre d’eau, lire… La pause est indispensable et l’idéal est de se mettre en mouvement. Lève-toi de ta chaise, va te faire un café (ou un thé), va aux toilettes, peu importe ! Ce break entre deux pomodoro est important car il permet de recharger ses batteries et d’éviter l’épuisement mental. Ta performance ne sera que meilleure et tu assimileras mieux les informations. Attention, cette pause ne dois pas te permettre de consulter instagram, ou lire tes mails. Fais des tâches qui te font du bien !

➡️ Cet article te donne envie de tester la technique pomodoro ? Partage tes questions en commentaires !

➡️ Tu utilises déjà la technique ? Partage ta manière de fonctionner en commentaires !

Belle journée !💋

Tester la méthode du pomodoro

Tester la méthode du pomodoro

 

Gagner en productivité grâce au pomodoro

Gagner en productivité grâce au pomodoro

La technique du pomodoro

La technique du pomodoro

Tu souhaites partager l'article?
  •  
  • 4
  •  
  •  
  • 4
  •  

No Comments

    Leave a Reply

    DEVENIR PLUS EFFICACE AVEC DES TO DO LIST? ÇA M'INTÉRESSE!