Avoir de l’énergie, c’est indispensable pour être productive!

Comment veux-tu avancer vers tes objectifs si tu es au bout du rouleau? C’est tout bonnement impossible! En clair, si tu appliques à la lettre tous les principes de productivité de la terre mais que tu dors 3 heures par nuit, que tu ne prends jamais de temps pour toi et que tu manges Mc Do toutes les semaines, c’est complètement inutile. Nous avons besoin d’énergie pour être efficace. N’oublions pas que l’entrepreneuriat ce sont les montagnes russes et qu’il faut réussir à tenir sur la durée. Si tu entreprends en sprint, ton corps va vite te ralentir car tu n’es pas conçu pour fonctionner comme ça!

L’énergie repose sur 3 piliers:

  1. Une alimentation saine,
  2. Une activité physique régulière,
  3. Un sommeil réparateur.

Rien de secret et de nouveau jusque là! Dans cet article, je te parle cependant de mes astuces pour réussir à manger sainement, à avoir une activité physique et à bien dormir même en ayant un agenda surchargé !

Alors c’est parti!

Avoir de l'énergie pour être productive est indispensable

Avoir de l’énergie pour être productive est indispensable

Avoir de l’énergie grâce à une alimentation saine

Je ne suis pas nutritionniste donc on ne va clairement pas parler de ce qu’il FAUT et ce qu’IL NE FAUT PAS manger (ou du moins éviter). On est tous humains, la nourriture fait partie de nos petits bonheurs du quotidien. Pour ma part, je mange donc sainement 80% du temps et le reste du temps, c’est craquage total ahaha. Mais pour manger sainement 80% du temps, je suis obligée de m’organiser, un minimum! 

Se préparer les menus à l’avance et sa liste de courses

Je travaille énormément, je l’avoue. Sans organisation, ma semaine ressemblerait à du grand n’importe quoi niveau nourriture. Livraisons de plats, restaurants, malbouffe, je connais, j’ai eu des semaines où clairement le boulot a pris le pas sur mon organisation du quotidien. Sauf que sur la durée, les conséquences étaient là: la fatigue qui s’accumule, les petits kilos en trop (alors oui, j’ai la chance de pas trop grossir mais je vous assure que je suis comme tout le monde et que je fais du gras, surtout en vieillissant).

Pour éviter ça, je prépare mes menus à l’avance ainsi que ma liste de courses. J’évite donc les tentations dans les magasins puisque je privilégie le magasin bio avec la liste de courses à la main (interdiction d’acheter autre chose) ou le drive.

L’hiver, il y a souvent de la quiche et de la soupe au menu.

L’été, ce sont les salades composés.

Avoir quelques plats “phare” vous permet de ne pas trop vous prendre la tête avec vos courses.

Le batch cooking

Le batching, j’en ai déjà parlé plusieurs fois, je suis une grande adepte! Cette méthode consiste à regrouper les tâches de même nature pour les effectuer successivement. Elle nous permet de gagner du temps car elle réduit les temps de mise en route. J’utilise beaucoup le batching dans mon business mais j’utilise aussi le batch cooking, c’est à dire le batching mais pour la cuisine. Tous les dimanches, je prépare le maximum de repas pour la semaine. Je cuis du riz et des pâtes par exemple en grande quantité. J’ajoute mes accompagnements. Je prépare mes tupperware. Je congèle. La semaine, je n’ai plus qu’à réchauffer. C’est un gain de temps énorme ! Plus de prise de tête devant le frigo pour savoir ce qu’on va bien pouvoir cuisiner ce soir, plus de malbouffe parce qu’on est trop fatigué pour cuisiner quelque chose de sain et de rapide.

En résumé:

  1. Préparer ses menus à l’avance,
  2. Établir sa liste de courses et s’y tenir,
  3. Articuler vos repas autour de plats “phare”,
  4. Préparer ses repas le dimanche pour la semaine.

Avoir de l’énergie grâce à une activité sportive régulière

Je ne prétends pas être une grande sportive. Mais je ne suis pas non plus “la sportive du dimanche”. J’ai introduit le sport dans mon quotidien parce que c’est une pratique qui me fait du bien, au corps, mais surtout à la tête. Le sport me permet d’évacuer les tensions, mon flux de pensées, mes problématiques professionnelles. Pratiquer une activité sportive est donc devenue indispensable pour mon équilibre.

Se fixer son activité dans son planning avant le reste

Pour éviter de relayer l’activité sportive au second plan, quand “j’aurai le temps”, ou que “je ne serai pas fatiguée”, j’ai décidé de mettre mes plages horaires de sport dans mon planning AVANT tout le reste. Le sport est donc devenu une priorité! Il n’est donc pas possible pour moi de placer des rendez-vous et de me rendre compte que j’aurai pas le temps de faire de sport ou que je serai bien trop fatiguée. Fini les excuses, c’est planifié.

Dites-vous que c’est un rendez-vous en soi. Un rendez-vous avec un client TRÈS important: vous-même. On a tendance à être beaucoup plus exigeante envers nous-même pour honorer les rendez-vous fixés par les autres que ceux qu’on fixe pour soi. Inversez la tendance! Vous devez être votre priorité 🙂

Petit conseil supplémentaire: ne fixez pas forcément votre sport en fin de journée, lorsque vous n’avez plus du tout d’énergie !

Faire peu mais régulièrement

Rien ne sert de se mettre une barre trop haute, souvenez-vous vos objectifs doivent être SMART et notamment RÉALISTE. Si vous ne faites jamais de sport, ne vous dites pas que vous allez réussir à en faire 5 fois par semaine. C’est utopique! C’est comme dans votre activité, privilégiez la qualité à la quantité. Déjà, il faut trouver quelque chose qui vous plait et pas besoin d’être une activité physique à haute intensité. Si vous aimez marcher et que vous vous accordez 2 heures par semaine pour marcher dans un endroit que vous adorez, c’est déjà ça (vous pouvez même en profiter pour écouter de la musique ou un podcast).

Personnellement, le yoga est mon activité physique “douceur” (15 min le matin et 15 minutes le soir) et sinon je fais de la musculation et du cardio 5 fois par semaine (mais 30/40 minutes, à 12h avant mon déjeuner).

En résumé:

  1. Fixer ses horaires de sport AVANT tout le reste
  2. Se planifier son activité physique à un moment dans la journée où vous avez encore de l’énergie
  3. Trouver une activité qui vous plait, ne vous forcez-pas!
  4. Faire de la qualité et non de la quantité
  5. Soyez réaliste et ne vous mettez pas la pression.

Avoir de l’énergie grâce à un sommeil réparateur

Se coucher tard, se lever très tôt pour honorer la demande d’un client, j’ai connu. Mal dormir car 10 000 idées nous traversent l’esprit pendant la nuit, j’ai connu (et je connais encore). Je suis une grande anxieuse et j’ai dû développer des techniques pour MIEUX dormir, depuis que je suis entrepreneure. Il en allait de ma santé mentale ahaha.

Routine du soir pour décompresser

Que vous travaillez de chez vous ou pas, faire la coupure entre le pro et le perso est indispensable. Se fixer un horaire approximatif de fin de journée, et se créer une routine du soir pour décompresser et déconnecter m’a beaucoup aidé.

Trouvez des choses qui vous font du bien, éloignez-vous au maximum du travail, profitez de votre cocon familial ou amical. Tout ça aide le cerveau à déconnecter et à se préparer doucement au sommeil. Ne faites pas la même erreur que moi: ne travaillez pas juste avant de dormir! La soirée doit être dédiée à autre chose que votre travail. Essayez de ne pas vous coucher trop tard car vous avez besoin d’un certain nombre d’heures de sommeil (qui dépend de chaque personne). Faites le test un week-end, couchez vous à la même heure qu’en semaine, ne mettez pas de réveil et voyez à quelle heure vous vous réveillez naturellement. C’est votre rythme naturel!

Durant cette routine du soir, je fais un peu de yoga pour faire la transition, je m’éloigne des écrans, je diminue la luminosité des pièces progressivement. Enfin, je profite du moment présent avec mon cocon familial. En période de stress intense, je pratique aussi la méditation avant de dormir.

Pratiquer la sieste

J’ai de la chance de travailler de chez moi 90% du temps. Pour éviter les coups de barre d’après déjeuner qui m’arrivait très régulièrement, je m’accorde des moments de sieste d’une durée de 20 à 30 minutes. Ce n’est pas tous les jours mais uniquement quand mon corps le réclame. Je préfère m’accorder ce temps plutôt que végéter toute l’après-midi car je n’arrive pas à travailler.

En résumé:

  1. Tenter de dormir votre nombre d’heures de sommeil dont a besoin votre corps,
  2. Faites la coupure pro/perso,
  3. Détendez-vous avant de dormir,
  4. Ne travaillez pas avant de vous coucher,
  5. Eloignez-vous des écrans avant de dormir,
  6. Si vous n’avez pas assez dormi, essayez la sieste!

J’espère que cet article vous aura plu? 

Les trois piliers de l'énergie_Conseils productivité

 

Pour rejoindre un groupe d’entrepreneures motivées à la recherche de solutions d’organisation, c’est juste ici !

Pour plus de contenus et de vidéos, abonne-toi à mon compte instagram

Belle journée les girl boss! ♥

17 commentaires

  1. Très juste ! L’énergie est le point de départ, sans énergie rien de possible et le sommeil est un ultra important. Depuis la naissance de ma fille, j’ai compris qu’un bon sommeil évitait de nombreux conflit et rendait plus productif, plus efficient. La recherche de nouvelles astuces et nouveautés pour alimenter mes rituels du soir est devenue une passion🥰. Merci Amélie pour cet article

  2. Nicolas 26 mai 2020 à 12h56- Répondre

    Merci pour cet article ! Perso j’ai remplacé l’exercice physique (confinement oblige) par la méditation ! J’adore ! Couplée à une alimentation équilibrée et un bon dodo, c’est top pour la forme. A voir comment intégrer le sport maintenant qu’on va pouvoir sortir à nouveau 😊

  3. Amandine 26 mai 2020 à 14h24- Répondre

    Ce sont effectivement les trois piliers sur lesquels j’ai travaillé pour retrouver un rythme de vie qui me convenait 🙂 Personnellement, je fais du sport chaque matin pour commencer la journée. Non seulement, ça réveille pour de bon, ensuite on a de l’énergie et, en plus, ça met de bonne humeur pour le reste de la journée (hormones + fierté, quand tu nous tiens!). Le plus difficile au niveau de l’organisation reste le batch cooking. Même si j’aime ce principe, je n’aime toujours pas cuisiner… Et l’idée de passer autant de temps en cuisine d’un coup me déprime ^^’ Merci pour cet article en tout cas!

  4. Cora 26 mai 2020 à 15h10- Répondre

    Bonjour et merci pour ce post.
    C’est difficile pour moi de quitter le boulot et de ne plus y repenser. En général, les questions laissées en suspend reviennent justement à l’heure du coucher. Aurait-tu une idée pour décompresser ?

  5. Sarah 26 mai 2020 à 19h49- Répondre

    Faire peu au début du moins mais s’y tenir…c’est ce que je vais faire concernant l’activité sportive car là je suis au niveau 0 …non, plutôt au niveau -1 … Si vous avez d’autres trucs concernant le sport, je suis preneuse ^^

  6. C’est vrai que faire un peu de sport redonne de l’énergie. Je remarque que les jours de confinement où l’on ne sortait pas étant tout aussi fatiguants voire plus que ceux où l’on sortait, même juste pour faire les courses !

  7. Kevin 28 mai 2020 à 12h35- Répondre

    Merci pour cet article! Bon la sieste, ça va … parfois même sans qu’on le veuille!
    Le batch cooking j’y pense souvent, mais jamais au bon moment 🙂
    Je pense que préparer ses plats de la semaine à l’avance est un énorme + en productivité.
    Maintenant faut le faire …
    Et le fait de faire peu mais régulièrement, c’est contre-intuitif mais tellement efficace! Que ce soit en sport ou non.
    On veut la récompense immédiate et donc on ne pense pas que de petites tâches régulières peuvent être utiles à un objectif final…

  8. Valérie 1 juin 2020 à 9h52- Répondre

    Très juste ! Ces 3 piliers sont fondamentaux pour tenir sur la durée ! Et je plusqu’adhère au fait de mettre au planning, en priorité, les temps pour prendre soin de soi !

  9. Oualid 1 juin 2020 à 10h33- Répondre

    C’est génial! Cela fait un moment maintenant que je pratique les deux piliers (sport et alimentation) mais je vois qu’il me reste beaucoup de travail à faire niveau sommeil.
    Pour le sport et l’alimentation j’utilise Freeletics, ça me permet d’avoir un coach (à très bas prix comparé à ce qu’ils proposent) pour économiser mon énergie à devoir préparer mes séances de sport et mes menues. Et c’est marrant de voir que je ne suis pas le seul à préparer mes repas le dimanche pour la semaine ! Mes colocataires me voient comme un robot quand je fais ça, mais difficile de faire comprendre à quelqu’un qui n’est pas dans le même état d’esprit que c’est simplement une méthode d’organisation. Bref, je pourrais parler pendant des heures de productivité, d’énergie, etc.. donc je vais m’arrêter ici. Encore super article Amélie, et merci pour ces conseils !

  10. Lebay Paule 1 juin 2020 à 12h06- Répondre

    Merci pour ces conseils ! J’avoue ne pas pratiquer le batching cooking mais j’ai bien envie de testé à présent… 😉

  11. Delphine 1 juin 2020 à 12h12- Répondre

    Merci pour ce très bon article ! De précieux conseils à mettre en application 😉 Pas simple au début, surtout pour moi au niveau de l’organisation des repas, je m’y prend encore à la dernière minute… Mais comme c’est une nouvelle habitude à prendre, mon petit cerveau a besoin d’entraînement pour s’y tenir sur la durée!

  12. Katja & Thierry 1 juin 2020 à 16h01- Répondre

    Bonjour Amélie,
    Que de vérités dans cet article. En effet qui veut voyager loi, ménage sa monture. Tous ces conseils sont utiles si on veut tenir le coup sur le long terme.

  13. Gaël 1 juin 2020 à 18h09- Répondre

    Bonjour Amélie !
    Merci pour ton article très clair qui donne une feuille de route pour quoi veut augmenter sa productivité… et son bien-être au passage ! Je retrouve beaucoup des routines que j’ai mises en oeuvre de mon côté également : le sport comme priorité, le matin ou le midi quand j’ai encore de l’énergie, rarement le soir ; des micro-siestes pour récupérer ; une short list de recettes saines et faciles à faire qui font partie de chaque plein de courses pour manger bien même quand on n’a pas le temps !
    Pour le sport, lorsque malgré tout je n’ai pas le temps d’y consacrer 30/45 minutes le midi, je fais 1/2 7 minutes workout ou 2/3 Tabata (de nombreuses applications gratuites existent sur ces deux thèmes), car il vaut mieux faire moins que pas du tout, et ces entraînements à haute intensité constituent un très bon substitut ! Pour les micro-siestes, j’utilise l’auto-hypnose que je trouve très efficace pour cela, et des applications dans leur version gratuite comme Calm !
    Bonne continuation !

  14. Maeva 1 juin 2020 à 18h27- Répondre

    Super ton article et je suis tout à fait d’accord avec toi, l’énergie est la base de tout. Malgré que je suis une adepte de la productivité et que ça tourne même à la psychose mdrrrr ! (je passe mon temps à chercher à optimiser mon temps ! mdr). J’avoue que pour ce qui est de l’alimentation saine et au sport je ne suis pas à prendre comme exemple….
    Toujours la tête dans le travail et je ne prend pas de temps pour autre chose. Mais j’espère pouvoir changer de vie prochainement pour plus de liberté et peut-être un peu de cuisine et de sport 😉

  15. Marion Geyres 1 juin 2020 à 18h29- Répondre

    Superbe infographie pour illustrer 🙂

  16. Lyne Laforme 2 juin 2020 à 4h18- Répondre

    La sieste est un tout nouvel élément dans ma vie et ça fait beaucoup de bien. Merci pour ton article!

  17. Bonjour,
    Merci pour cet article. Je suis totalement d’accord ! Personnellement j’adore la natation. Et je vois bien que les jours où je vais nager le matin je suis beaucoup plus productif durant l’après midi 🙂
    – Paul

Laisser un commentaire

Articles similaires