Interview Nomad Path
INSPIRATION

S’organiser en étant Nomade Digital

1) Présentation de deux nomades digitaux : qui êtes-vous ?S'organiser en étant digital normade

Hello, on est Jeanne et Ludovic, 2 digital nomades et fondateurs de Nomade Path.

On a décidé début 2019 de quitter nos CDI, notre train-train parisien pour partir à l’aventure en Asie et devenir freelances.

Ludo travaille dans les Publicités Facebook et Jeanne est Chef de projet dans la communication & Social Média Manager.

En parallèle de nos métiers de freelances, on a décidé de monter le média Nomade Path pour documenter le nomadisme digital et répondre à toutes les questions des gens qui voudraient se lancer dans cette nouvelle façon de travailler.

En fait, on a un peu créé le média qu’on aurait aimé avoir avant de partir avec chaque lundi une newsletter, chaque mercredi une vidéo et pas mal de tips sur instagram.

2) Pourquoi avoir choisi Bali ? Comptez-vous rester là bas, ou continuer de voyager ?

Alors pour retracer brièvement notre parcours, on a commencé par Bali, puis fait 1 mois en Malaisie (à Penang) et 1 mois au Vietnam (à Hoi An) pour ensuite retourner à Bali.

Et en fait à Bali, premièrement il y a un truc qui se passe, quelque chose un peu indescriptible, une bonne vibe que tu ressens dès que tu arrives, il fait bon vivre, tout est simple, pas cher, les gens sourient et sont de bonne humeur, le stress parisien nous parait très loin, les petits tracas du quotidien aussi.

Et surtout ce qui nous a plu dès le départ, c’est que Bali c’est un véritable hub de nomades, d’entrepreneurs, de fondateurs de start-up, des gens qui ont plein d’idées à la seconde et qui n’ont pas peur de les faire émerger.

Ce qui nous plait aussi, c’est cette possibilité d’échanger avec tous ces gens que l’on rencontre, de s’entraider. Tout le monde se pousse vers le haut, t’aide à monter tes projets, sans jugement. Et c’est très différent de la mentalité française en fait, où les gens vont te dire “ah ouais tu quittes ton CDI ? mais tu vas vivre comment ?”. A Bali il y a cette mentalité anglo-saxonne où on croit en toi peu importe ton projet, on te pousse à y arriver, on t’aide, si tu loupes c’est pas grave, tu feras autre chose. Et juste ça, ça fait un bien fou.

Du coup pour l’instant, on aimerait rester à Bali car on arrive vraiment bien à y bosser et qu’on en est toujours amoureux comme au premier jour, mais on a aussi envie de découvrir d’autres hubs de digital nomades. On pense par exemple à Chiang Mai, à Singapour, à Lisbonne, à Tokyo…

On pense en fait à beaucoup de destinations car on a vraiment envie de tester ce mode de vie un peu partout et de pouvoir donner notre point de vue sur notre média Nomade Path.

3) Est-ce qu’on doit s’organiser différemment quand on est nomade digital ?

Un peu différemment oui, après ça se rapproche totalement d’un freelance en France en terme d’organisation mais il y a des points à prendre en compte quand tu travailles de l’étranger :

  • Le décalage horaire par exemple : quand tu travailles de l’étranger pour la France, en fonction du pays ou tu es, il n’est pas forcément la même heure. Ici à Bali, on a 6h d’avance sur la France, c’est plutôt pratique car pendant que nos clients dorment, on bosse. Après s’ils veulent faire un call à 17h, chez nous il est 23h… donc ca demande un peu d’organisation et/ou de flexibilité.
  • Il faut également penser aux soucis extérieurs qu’on n’a pas forcément l’habitude de rencontrer en France : les coupures de wifi ou d’électricité (qui sont assez courantes en Asie ou la chaleur (c’est parfois difficile de travailler efficacement sans clim lorsqu’il fait 40 degrés).
  • Et puis dernièrement, on dirait qu’en étant loin, on doit aussi prouver à nos clients et prospects que même si on est à l’autre bout du monde, on va bosser et pas se la couler douce sous les palmiers.

4) Je sais que vous aimez travailler dans les cafés, comment faites vous pour trouver des endroits pour travailler? et quels sont vos critères?

On adore travailler dans les cafés à Bali, tout simplement parce que ça ne coûte pas très cher comparé aux coworkings mais aussi parce que ça nous permet de rencontrer d’autres travailleurs (à Canggu à Bali, dans les cafés ce sont surtout des digital nomades qui sont là et très peu les touristes)

On aime cette idée de pouvoir changer de bureau tous les jours.

Pour trouver des endroits où travailler, on utilise l’application : Workfrom, parfois on trouve tout simplement en passant devant en scooter, après pas mal le bouche à oreille puis on teste beaucoup d’endroits.

Pour les critères, il faut que le wifi fonctionne bien (c’est impératif), on vérifie qu’il y a des prises à disposition, de la clim, que ce ne soit pas trop cher (car on y reste souvent toute la journée avec petit déjeuner et déjeuner du midi), que les assises soient confortables, que ce ne soit pas trop bruyant, si la vue donne sur les rizières, c’est un plus 🙂

5) Je sais que vous avez une routine matinale, pouvez-vous nous en dire plus et nous expliquer les bienfaits ?

Oui on est des vrais adeptes de la routine matinale !

Et la notre ressemble à ça :

  • 1 grand verre d’eau au réveil
  • 7 min de sport intensif ou 1h de randonnée sur la plage
  • Un peu de méditation ou l’écoute d’un podcast
  • Quelques affirmations et visualisations (ça peut paraître un peu perché mais en fait cet exercice nous permet de visualiser de manière concrète nos rêves et donc de nous fixer des objectifs selon ces rêves.)

En fait l’idée pour nous, c’est d’avoir cette routine matinale peu importe le pays dans lequel on est pour se raccrocher un peu à la réalité. On n’a plus vraiment de “chez nous” ça nous semble donc important de se sentir bien peu importe le pays ou l’endroit où l’on se trouve.

6) Quelles sont vos 3 astuces pour être productifs au quotidien ?

– Notre routine matinale (pour la retrouver, cf la question du dessus 😉 )

– Utiliser la technique Pomodoro pour rester concentrés sur nos tâches malgré la piscine qui nous fait de l’œil

– Travailler dans des endroits inspirants entourés d’autres free-lances (eux aussi inspirants)

7) Pas trop difficile de travailler en couple ? Comment articuler vie professionnelle et vie personnelle ?

On a de la chance d’être plutôt complémentaires, nos deux caractères matchent bien. Même en passant 24/24h ensemble on ne se saoule pas, on ne s’embrouille d’ailleurs quasiment jamais. C’est plutôt pratique 🙂

Après quand on travaille, on est tous les 2 dans notre bulle, pas forcément sur le même bureau. Donc le soir on est limite contents de se “retrouver”.

8) Une application ou un outil indispensable à nous conseiller ?

Ah bah on a justement fait une vidéo sur ça sur notre chaîne Nomade Path (haha) mais notre top 5 des applications à avoir c’est :

N26 : pour la banque sans frais à l’étranger

– Currency : pour convertir la monnaie même sans réseau

Notion : pour la prise de notes et l’organisation

– Be focused pro : pour rester concentrés et productifs grâce à la technique Pomodoro

Workfrom : pour trouver des cafés où travailler

9) Et si on a envie de vous suivre ? Où vous retrouver ?

Sur Youtube : Nomade Path, on sort une vidéo chaque mercredi sur un thème différent, viens !

Sur Instagram : @nomade_path, pour être au plus près de nous chaque jour dans notre quotidien de digital nomades

Ou sur notre site internet : https://www.nomadepath.co/, il suffit de s’inscrire on envoie une newsletter tous les lundis matin à 9h15 avec tout plein de tips !

Merci à tous les deux d’avoir répondu à mes questions !  ♠

Si tu as aimé cet article sur Nomade Path, tu devrais aimer mon interview de Pêche & Eglantine, qui nous livre quelques conseils sur l’organisation quand on est blogueuse !

Tu souhaites partager l'article?
  •  
  • 3
  •  
  •  
  • 3
  •  

You Might Also Like...

1 Comment

  • Reply
    Jeanne
    6 novembre 2019 at 11 h 30 min

    Merci beaucoup pour l’interview Amélie, c’était un réèl plaisir 🙂
    A très vite !

Leave a Reply