Interview Yeza Lucas_ Conseils productivité
INSPIRATION

Interview de Yéza Lucas- Etre efficace dans sa création de contenu

Yéza Lucas, à la base, je l’ai connu grâce à Livementor, l’école de formation en ligne pour entrepreneurs. Yéza Lucas faisait partie des coachs qui m’ont beaucoup aidée au lancement de mon activité. C’est naturellement vers elle que j’ai eu envie de me tourner pour parler de la stratégie de contenu. Mais C’est quoi la stratégie de contenu? La stratégie de contenu est une démarche qui organise la diffusion du contenu partagé en ligne pour te permettre d’acquérir plus de clients.

Yéza Lucas est une experte en la matière et je la remercie vraiment d’avoir accepté de papoter avec moi pour vous donner ses meilleurs conseils en efficacité professionnelle et plus précisément dans sa création de contenu.

Je vous laisse avec cette interview !

interview yéza lucas

Interview Yéza Lucas: comment être efficace dans sa création de contenus?

Mais Qui es-tu Yéza Lucas et comment décrirais-tu ton activité?

Je suis Yéza Lucas, et je suis coach et formatrice pour entrepreneurs. Je propose de l’accompagnement aux entrepreneurs pour développer leur activité et obtenir un flux de clients réguliers sans avoir à démarcher.

Je les forme pour entreprendre de A à Z pour des profils de type freelance mais également sur des points plus spécifiques comme le personal branding ou le copywritting pour vendre grâce à sa personnalité.

C’est quoi le personal branding? C’est un peu ce qu’on dit de toi quand tu n’es pas la . Il s’agit de ta e-reputation. et de ta capacité à faire la différence grâce à ta personnalité et à ton authenticité.

C’est quoi le copywritting? c’est l’art d’utiliser les mots pour persuader.

Tu te définirais comme entrepreneure, freelance ou indépendante?

Avant, j’aurai dit freelance mais maintenant je dis plutôt entrepreneure. En tout cas, ce qui est sûre, c’est que je ne me considère pas comme une prestataire de services. Pour moi, la différence réside surtout dans le mindset, c’est à dire l’état d’esprit que tu as pour développer ton activité sur le long terme.

Comment parler de soi lorsqu’on est pas forcément à l’aise avec l’exercice?

Si une entrepreneure n’est pas à l’aise pour parler de soi, il faut qu’elle puisse parler d’elle de manière détournée. Se cacher derrière des informations professionnelles peut être un bon moyen pour débuter.

Après, parler de soi, et travailler sa marque personnelle en ligne (personal branding), ne signifie pas révéler toute sa vie. Il faut donner aux autres ce qu’on a envie de partager. Exemple: vous pouvez parler de la relation que vous entretenez avec vos clients.

Il ne faut pas avoir l’impression que parler de soi n’intéresse pas les autres. Parler de soi apporte de la valeur, une expérience pour que cela serve justement aux autres. Les objectifs sont que les autres s’identifient à vous et qu’ils puissent vous solliciter et faire appel à vos services.

Ne pas être à l’aise pour parler de soi est souvent liée à la confiance en soi. Confiance en soi qui est une thématique souvent abordée dans le domaine de l’entrepreneuriat.

Pour convaincre les femmes entrepreneures qui te lisent, je dirais que parler de soi en ligne lorsqu’on est pas à l’aise peut être plus facile que d’aller prospecter des clients. La prospection nécessite d’avoir une posture affirmée, une faculté à convaincre son interlocuteur et d’assumer ses tarifs. Quand on parle de soi en ligne, on ne vends rien!

Il faut également avoir conscience qu’aujourd’hui la présence en ligne est indispensable et que de plus en plus de clients ont le réflexe d’aller voir votre e-reputation. L’absence d’informations en ligne (comme par exemple des témoignages clients) peut entrainer de la suspicion et donc freiner le prospect à vous solliciter.

La stratégie de contenu est une stratégie à long terme et permet de construire votre identité sur internet. A la différence de la prospection qui ne laisse pas de trace une fois terminée.

Comment définir une stratégie de contenu adaptée à son activité?

Il faut tout d’abord repérer les thématiques sur lesquels on pourrait s’exprimer. Pour cela, lister en vrac toutes vos idées et voyez si un fil conducteur (une ligne éditoriale) apparait.

Ensuite, il faut déterminer une fréquence de publication. Ne pas se mettre des objectifs trop importants, mais la régularité est la clé.

N’oubliez pas que vous vous adressez à vos clients et qu’il faut répondre à ses besoins. Inspirez-vous des problématiques qu’ils rencontrent afin de déterminer quel contenu vous allez pouvoir créer pour y répondre.

Concernant les canaux d’acquisition, il faut faire ce qui est fluide et naturel pour vous. Ne pas se forcer à publier sur facebook si cela n’est pas naturel. En revanche, il faut publier là où sont vos clients cible.

C’est quoi un bon calendrier éditorial pour être efficace et productif?

La clé, comme je le disais, c’est la régularité. Je dirai qu’en terme de fréquence, il ne faut pas publier en dessous d’une fois par mois (une newsletter ou un article de blog).

Concernant les réseaux sociaux, minimum une fois par semaine.

Il faut adapter la cadence à son rythme de travail et le placer en objectif n°1 car il s’agit de votre manière de capter vos clients et on veut tous plus de visibilité et de clients.

N’oubliez pas qu’il s’agit d’une stratégie long terme. Si vous êtes pressée, la stratégie de contenu devra être couplée avec de la prospection ou de la publicité facebook

Son organisation: Yéza rédige ses posts et articles une semaine à l’avance. Elle utilise également Trello pour lister tous les sujets qu’elle a envie de traiter. En revanche, elle ne fixe pas de jour fixe pour ses publications.

Beaucoup de choses sont à faire, est-ce que tu as des conseils pour intégrer tout ça dans son emploi du temps quand on a eu zéro stratégie de contenu jusqu’à présent?

Je vous conseille de regarder votre emploi du temps pour essayer de voir ce que vous pourriez décaler ou supprimer. Il faut voir s’il n’y a pas des choses prioritaires pour votre business.

Il faut insérer dans son emploi du temps ses actions prioritaires et la stratégie de contenu en est une.

Pour les entrepreneures qui ne sont pas à l’aise avec le digital, elles peuvent se former ou déléguer.

Concernant ton organisation personnelle, comment fais-tu pour t’organiser dans ton activité pour être performante?

Le matin, c’est le moment où je suis la plus productive. Je m’occupe donc de ma production de contenu: mes articles et ma newsletter par exemple.

Sur ma pause déjeuner, entre 12h et 14h, je fais du sport. Je cours ou je fais de l’Aikido puis je déjeune.

L’après-midi, j’ai mes coachings (ce sont des séances d’une heure et demie) qui se réalisent très bien par téléphone ou par skype.

Le soir, c’est vie sociale et Netflix ahaha.

Je travaille souvent le week-end mais j’allège mes journées. Il s’agit d’un métier passion, je ne ressens donc pas la fatigue. J’ai conscience cependant qu’il faut que je ménage mon corps et prendre un moment pour moi dans la semaine serait l’idéal.

Concernant mes horaires, il n’y a pas de règles préétablies. En revanche, je ne prends plus d’appels après 18h.

(Yéza calcule). Je crois que je ne travaille pas plus de 7h par jour. En bref, je ne met pas de réveil, je me lève vers 8h et je travaille 2/3h le matin et idem pour l’après-midi. Oui c’est ça. En gros, je bosse 6h par jour en moyenne.

Mon activité est répartie comme suit:

  • 40% de mon temps est consacré à la création de contenu (source de clients)
  • 40% ce sont mes coachings (source de rémunération)
  • Et le reste est dédié à la comptabilité, l’administratif, et mes appels découvertes
  • J’ai complètement délégué la gestion administrative liée à mon activité d’organisme de formation.

Comme conseil aux femmes entrepreneures, je dirais qu’il faut se connaitre soi pour trouver son organisation et connaître également son rythme naturel. Si vous êtes productive le soir, bossez le soir et reposez-vous le matin. Si vous aimez travailler le week-end, faites-le et ne vous préoccupez pas des convenances sociales. Moi j’aime par exemple travailler tous les jours.

Et si mes lectrices ont envie de te retrouver?

Vous pouvez me retrouver sur mon site internet: yezalucas.com et vous inscrire à ma Newsletter.

Merci beaucoup Yéza Lucas pour cette interview et j’espère qu’il vous aura plu mes lectrices entrepreneures !

Pour lire les autres interviews, c’est par ici! 

Tu souhaites partager l'article?
  •  
  • 2
  •  
  •  
  • 2
  •  

You Might Also Like...

6 Comments

  • Reply
    Anne-Lise de Grandir en Langues
    10 mars 2020 at 8 h 26 min

    Très inspirant ! Cela montre que c’est possible d’être efficace et de bien avancer même en peu de temps finalement 🙂 Tout est question d’organisation!

  • Reply
    Valentine
    10 mars 2020 at 8 h 55 min

    Toujours instructif de savoir comment fonctionnent et s’organisent les autres. Personnellement, j’aime intégrer à mon temps de travail du temps de récupération, afin d’être sûre de me reposer tous les jours et ne pas m’épuiser à la tâche (ce qui pourrait être ma tendance)

  • Reply
    Thierry
    10 mars 2020 at 9 h 23 min

    Hello Amélie,
    Merci pour cette interview. Très intéressant !
    Une excellente organisation est la base du succès. De plus si l’on fait ce qu’on aime, l’énergie est toujours au rendez-vous.

  • Reply
    Anne-Christine
    10 mars 2020 at 9 h 33 min

    Merci pour cette interview qui donne des pistes d’organisation. J’ai mis longtemps à trouver mon rythme et je sais qu’il me faut des dates butoirs, sinon, je ne fais pas. La première des choses, c’est en effet de bien se connaître… et cela peut prendre du temps !

  • Reply
    Johanna Andria
    10 mars 2020 at 10 h 58 min

    Bonjour Amélie,
    Je suis calée sur un rythme un peu similaire. Création de contenu le matin et coaching/interactions(réponses mails etc…) l’après midi. Je n’ai pas vraiment calé de rythme pour les réseaux sociaux car pas très à l’aise. Je retiens toutefois l’idée de publier au moins une fois par semaine. Merci pour le partage d’expériences. C’est vraiment intéressant.

  • Reply
    Irene de Mon Agenda Bien Etre
    10 mars 2020 at 12 h 49 min

    Belle découverte ! Très interessant la répartition Temps de travail/ Objectif tout en tenant compte de notre seuil d’énergie et des moments où on est le plus efficace dans la journée. C’est un fait, la majorité des personnes sont plus efficaces le matin, savoir identifier ses tâches “énergivores” et “ressourçantes” est une mine d’or pour s’organiser et être en forme durablement. Merci pour ce partage

Leave a Reply

DEVENIR PLUS EFFICACE AVEC DES TO DO LIST? ÇA M'INTÉRESSE!